188903_76_249418_large

Un an après la prise de Mossoul, quelles sont les raisons de la puissance de l’organisation jihadiste?, Anthony SAMRAN

Mais l’EI n’est pas seulement une internationale jihadiste omniprésente sur le Web. À la différence de sa rivale, el-Qaëda, il est dans le même temps un mouvement territorialisé qui s’appuie sur un ancrage local. Comme l’expliquait Abdelasiem el-Difraoui, chercheur associé à l’Institut des médias et de la communication politique à Berlin et auteur d’El-Qaëda par l’image, à L’Orient-Le Jour, dans une de nos précédentes éditions : « L’EI a réussi ce qu’el-Qaëda n’a jamais pu faire, à savoir mobiliser les masses. » Cette double nature, à la fois locale et internationale, est la résultante d’une combinaison de quatre univers qui permettent à l’organisation jihadiste de se moduler et de s’adapter en fonction des personnes et des circonstances. Quatre univers qui pourraient être identifiés comme les quatre têtes (réseaux sociaux compris) d’une hydre incroyablement polymorphe et qui alimentent en permanence la mythification du récit de l’EI.

Advertisements

Σχολιάστε

Εισάγετε τα παρακάτω στοιχεία ή επιλέξτε ένα εικονίδιο για να συνδεθείτε:

Λογότυπο WordPress.com

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό WordPress.com. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Twitter

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Twitter. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Facebook

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Facebook. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Φωτογραφία Google+

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Google+. Αποσύνδεση / Αλλαγή )

Σύνδεση με %s